Les 20 auteurs de "Brigadistes !"

Patrick Amand

 

 

 

Pa

 

 

 

 

 

 

 

Patrick Bard

Avt patrick bard 7144

 

 

Cali

Cali

 

 

 

 

Pierre D'Ovidio

 

P d ovidio

 

 

 

 

Didier Daeninckx

 

 

 

Didier daeninckx

 

 

 

 

 

Gilles Del Pappas

 

 

Del pappas 7

 

 

 

Pierre Domenges

 

Domenges 300 9f9e1

 

 

 

Michel Embareck

 

Embareck michel dr

 

 

Patrick Fort

 

 

Avt patrick fort 1921

 

 

 

 

 

 

 

 

Pascal Gabay

 

 

P gabay

 

 

 

Frank Giroud

 

 

 

F giroud

 

 

 

 

 

 

Né à Poitiers en 1970, Patrick Amand est responsable administratif de la Médiathèque de sa ville natale. Ses grands-parents militants communistes accueillirent de nombreux Brigadistes Internationaux blessés ou réfugiés, de toutes nationalités, à leur domicile. Auteur de polars (dont Gurs 10.39 qui évoque la Guerre d’Espagne) et de nouvelles, il est également président de l’association l’Instant polar, organisatrice du premier salon du polar de la Vienne.

Directeur de la collection « Noires nouvelles » au Caïman, il est la cheville ouvrière du projet « Brigadistes ! »

 

Patrick Bard est né en 1958 à Montreuil-sous-Bois. Photojournaliste, romancier, écrivain-voyageur, il a notamment travaillé sur la banlieue, les frontières et les routes. Son premier roman, La frontière, a reçu le prix Michel Lebrun (2002), le prix Brigada 21 (Espagne, 2005) et le Prix ancres Noires 2006.



De son vrai nom Bruno Caliciuri, Cali est auteur -compositeur-interprète. Son grand-père, Giuseppe Caliciuri, était un Italien enrôlé dans les Brigades internationales. Il rencontra alors une infirmière catalane, María Pilar, qui devint son épouse. Leur fils Vincent, le père de Cali, vint au monde à Barcelone. La famille se réfugia en France après la défaite des Républicains où elle fut enfermée dans les camps destinés aux exilés espagnols.


 

Né à Paris dans les débuts de la IVème République, l'auteur, blouse grise à la communale façon Doisneau, a bu le verre de lait de M.Mendès-France -ce qui lui a donné par la suite le goût de cette République tant décriée par la suivante.

Cette IVème fournit le cadre de ses polars historiques parus chez 10/18 (collections Grands détectives) L'Ingratitude des fils, Le Choix des désordres et aux Presses de la Cité Etrange sabotage...


Didier Daeninckx est né en 1949 à Saint-Denis. De 1966 à 1975, il travaille comme imprimeur dans diverses entreprises, puis comme animateur culturel avant de devenir journaliste dans plusieurs publications municipales et départementales. En 1983, il publie Meurtres pour mémoire, première enquête de l'inspecteur Cadin qui retrace la manifestation des Algériens en octobre 1961 et la répression policière qui fit une centaine de morts. Ce livre lui ouvre une notoriété qui ne se démentira pas avec une trentaine de titres qui confirment une volonté d’ancrer les intrigues du roman noir dans la réalité sociale et politique.

Né de père Grec et de mère Italienne dans un quartier populaire de la cité phocéenne, Gilles Del Pappas est un vrai Marseillais. Photographe, puis romancier. Il a reçu le Grand prix littéraire de Provence pour l'ensemble de son œuvre et le Prix du polar lycéen d'Aubusson pour Le Baiser du Congre. Il est en quelques années devenu un des auteurs les plus emblématiques du polar méditerranéen...

Pierre Domengès est un Tarbais pur souche. Directeur artistique de la Gespe, Scène de Musiques Actuelles de Tarbes , il est auteur-compositeur-interprète et également auteur de polars et de nouvelles, depuis 2012. A l’occasion du recueil de nouvelles Franco la muerte il créer le groupe Los Republicanos qui perpétue en chanson la mémoire de l’Espagne Républicaine...


 

Né en 1952 à Dole dans le Jura. Michel Embareck a été journaliste dans un quotidien de province, chargé des faits divers et de la justice avec un net penchant pour la délinquance financière.

Il a collaboré comme écrivain à Libération et Rolling Stone. Il est aujourd’hui une des plumes les plus acérées du roman noir.


Né en 1970 dans les Hautes-Pyrénées, Patrick FORT vit depuis une dizaine d'années à Mont de MarsanPassionné de l’Histoire que l’on tait et dissimule. Entre 2009 et 2011 il publie deux recueils de nouvelles aux Éditions Le Solitaire. En 2012, après deux ans de recherche, il publie son premier roman « Après Nous – Celestino Alfonso, guérillero dans la Résistance française » (Prix Reconnaissance Littéraire). Il y évoque les trois derniers mois de Celestino Alfonso, « l’Espagnol rouge » appartenant au groupe Manouchian et qui figure sur la tristement célèbre « Affiche Rouge » de la propagande des autorités de Vichy et du régime nazi. Ce livre est réédité aux Editions Arcane 17 en mai 2016, préfacé par Didier Daeninckx.


Né en 1961, Pascal Gabay grandit à Toulouse, ce qui lui fait côtoyer l'exil républicain espagnol pendant toute sa jeunesse. Auteur-compositeur-interprète, le groupe qu’il créé, Les Szgaboonistes, consacre en 2009 un album entier à la Guerre d’Espagne. Membre du bureau des Amis des Combattants en Espagne Républicaine, c’est ici sa première incursion dans l’écriture de nouvelles. Aujourd'hui en plus de ses activités artistiques, il est responsable syndical CGT Banque de France à Paris.

Auteur de BD, de comédies, de nouvelles, de contes et de chansons, agrégé d’Histoire et ancien élève de l’Ecole des Chartes, Frank Giroud a exercé de nombreuses activités en France ou à l’étranger avant de vivre exclusivement de sa plume. Depuis 1982, il a publié une centaine d’albums sur des sujets aussi variés que le secret de famille, le rapport entre fiction et réalité, l’Islam, les manipulations historiques, les passions interdites ou les caprices du destin. Ses récits sont traduits dans une douzaine de langues et Le Décalogue lui a valu un Album d’Or, qui couronne les rares séries vendues à plus d’un million d’exemplaires. Récompensé plusieurs fois à Angoulême, il a obtenu en 2002 le Prix « Max und Moritz » du meilleur scénariste international. 





 

Maurice Gouiran

 

 

Mauricegouiran

 

 

 

Tomas Jimenez

 

 

 

 

Comunero a

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fabien Lacaf

 

F lacaf

 

 

 

 

 

 

Bruno Loth

 

Bruno loth 1

 

 

 

 

Roger Martin

 

Roger martin

 

 

 

 

 

 

 

Ricardo Montserrat

 

Montserrat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean Ortiz

 

J ortiz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Philippe Pivion

 

P pivion

 

 

 

Serge Utgé-Royo

 

Serge utge royo0

Maurice Gouiran habite aux portes de Marseille. Ses romans écrits dans un style caustique et dans un esprit libertaire dévoilent, au-delà d'intrigues rondement menées, des épisodes déformés ou tabous de l'histoire, qui dépassent la seule ville de Marseille. Gouiran aborde ainsi, au travers de sa vingtaine de polars, le génocide des Arméniens, la colonisation, l'engagement des jeunes Français dans la SS, l'Espagne franquiste, la Grèce des colonels, l'Argentine des généraux, les enfants volés du franquisme…

 

Auteur/compositeur et chanteur/guitariste du groupe Toulousain L'air de rien, Tomas Jimenez rend hommage à son grand père Manuel depuis 2008 avec le projet El Comunero. Le groupe chante le combat antifasciste et s'approprie des chants révolutionnaires et des chants de lutte en mettant en perspective le monde actuel et les événements passés, en espagnol mais aussi en français et en anglais. En 2011 il compose la musique du documentaire La traversée solidaire de Jean Ortiz. En 2013 il enregistre avec Zebda un album en hommage à Victor Jara, compose la musique de la pièce Fragments d'exils de D. Fernandez. En parallèle, il anime des ateliers d'écriture et intervient auprès de scolaires sur le thème de la résistance ou auprès de migrants primo arrivants avec la cimade. En 2016 il compose la musique du documentaire Angel, une enfance en exil" et enregistre Son de la barricada", le 3ème album de El Comunero.

 

Diplomé d’archéologie, Fabien Lacaf débute dans la bande dessinée en 1980, d'abord dans Charlie Mensuel, illustrant des récits de Patrick Cothias, puis dans Métal Hurlant, mettant en scène des nouvelles fantastiques signées Serge Le Tendre. En 1988, à l'intention du comité du bicentenaire de la Révolution française, il crée le premier récit Les Patriotes, sur un récit signé de Frank Giroud. Il se tourne ensuite vers le secteur cinématographique, réalisant les story-boards de divers films, dont celui des Visiteurs. Il se consacre aujourd’hui presqu’exclusivement à la BD. Fabien Lacaf est à l’origine de l’insertion des nouvelles dessinées dans le recueil Brigadistes !

 

Né à Bordeaux en 1960, Bruno Loth est scénariste et dessinateur des séries Ermo et Apprenti.

Il élabore plusieurs projets, mais c'est celui sur la guerre d'Espagne qui le décide à jouer les éditeurs en créant Libre d'images pour publier et diffuser Ermo. Depuis, en collaboration avec La Boite à Bulles, il publie les mémoires de son père, une trilogie, véritable fresque sociale de 1935 à 1945 : Apprenti et Ouvrier (2 tomes).

 

Écrivain, auteurs d’une quarantaine d’ouvrages (romans noirs, enquêtes, bandes dessinées), Roger Martin est né en 1950, dans le Nord, mais passe son enfance à Aix-en-Provence. Devenu professeur de lettres, il est nommé à Mont-Saint-Martin (Lorraine) où il lance la manifestation Rencontres Policières.

Professeur dans le Vaucluse, fondateur du Sursaut, association luttant contre l'extrême droite et adversaire résolu du FN et de la Ligue du Sud, Roger Martin est spécialiste de l’ultra droite américaine, comme en atteste son AmeriKKKa, voyage dans l’internationale néofasciste.

(Dernier ouvrage paru : Il est des morts qu’il faut qu’on tue, Le Cherche Midi 2016)

 

Né en 1954, de l’exil en Bretagne de parents antifascistes catalans, Ricardo Montserrat trouve très tôt dans le théâtre un espace où concilier engagement et liberté.

Au Chili, sous les années Pinochet, il s’engage contre la « cultura de la muerte ».

De retour en France, en 1992, il poursuit l’écriture de son œuvre personnelle et se met au service des exclus de la dictature économique.

Depuis 2006, il travaille sur la mémoire vivante : le Front populaire (36, pas mort !), l’Espagne, Ahora y siempre, Porque te vas, Une Guerre sans fin, Mon Père ma guerre, Naz, Le Jour où nous avons cessé d’avoir peur

 

Né en 1948 dans le Tarn, Jean Ortiz est le fils d’un combattant républicain espagnol de la Guerre d'Espagne, par la suite résistant dans l’Aveyron. Il a fait des études supérieures à Montpellier et Toulouse. Il milite dans sa région mais est connu dans plusieurs pays d'Amérique du sud, sur lesquels il a publié un grand nombre d'articles et d'ouvrages.

Maître de conférences à Pau, syndicaliste et  militant communiste, il est  avant tout spécialiste des civilisations latino-américaine et espagnole du XXe siècle ; il est aussi journaliste, donnant des chroniques à L'Humanité et L’Humanité Dimanche, ainsi qu’au site Le Grand Soir, etc.


Né en 1952, Philippe Pivion a été enseignant, puis salarié d’une caisse de retraites complémentaires, syndicaliste, élu d’une commune de Seine Saint Denis, cadre de direction dans différentes sociétés, collaborateur d’élus. Auteur de romans historiques, Dès lors ce fût le feu met en scène les Brigades Internationales.


 

 

 


Serge Utgé-Royo est un auteur-compositeur-interprète, fils d'exilés républicains de la guerre d'Espagne et d'origine catalane. Il est aussi comédien et auteur de livres. Il se produit sur les scènes européennes depuis une trentaine d'années. Ses chansons disent une réalité violente, absurde, révoltante ; elles évoquent l'Histoire des hommes et des femmes, ses utopies, ses horreurs aussi... Son regard est celui d'un citoyen observant sa planète, qui vit, cherche à comprendre, rit, se moque, s'insurge, aime, chante...